Paroisse Bienheureux Marcel Callo 44

12 septembre 2018

Journal Paroissial N°90

JP90_Journal_Paroissial_blog - cliquer sur le libellé et choisir

"ouvrir le lien dans un nouvel onglet"

 

Posté par ParoisseMCallo44 à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 septembre 2018

Fréligné un pèlerinage à Marie le 8 septembre

ND de fréligné"Faites tout ce qu'il vous dira"

Le 8 septembre, fête de la Nativité de Marie, de nombreux pèlerinages s'organisent dans les paroisses.

Celui de Fréligné,"Visage de l'église tout entière" est une nouvelle invitation, un nouveau départ pour toutes les générations qui se rassemblent au moment de l'Eucharistie le dimanche 9 septembre à 10h30. Renseignements au 0240352054 Madame Delaunay

Posté par ParoisseMCallo44 à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 août 2018

Je suis le pain de vie

pain-vivant-1

Cette nourriture qui demeure pour la vie éternelle est appelée pain du ciel, vrai pain, pain de Dieu, pain de vie. Pain de vie pour le distinguer de ce pain périssable qui n'est pas le vie et ne la donne pas mais la conserve à peine et pour un temps. La pain de Dieu est la vie, donne la vie, conserve une vie qui ne doit rien à la mort.

Posté par ParoisseMCallo44 à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2018

Veillée du 15 août 2018

veillée du 14 aout 2018Le 14 août à 19h30, dans l'église Saint-Laurent une cinquantaine de  personnes se sont retrouvées pour prier la Vierge Marie. Une veillée remplie de chants, de temps de silence, de temps de partage, de lectures, pour un moment de louange, et d'action de grâce pour le don que Dieu nous a fait en nous donnant Marie, mère de Jésus fils de Dieu. Et nous sommes repartis entraînés par Marie :

La première en chemin, Marie tu nous entraînes

À risquer notre "oui" aux imprévus de Dieu

Et voici qu'est semé en argile incertaine

De notre humanité, Jésus-Christ, fils de Dieu.

Marche avec nous, Marie, sur nos chemins de Foi,

Ils sont chemins vers Dieu (bis)

 

Posté par ParoisseMCallo44 à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2018

Les 14 et 15 août 2018

icone-marie-mere-de-l-emmanuelEn l'honneur de la Vierge Marie

une veillée est proposée

le mardi 14 août à 19h30

dans l'église Saint-Laurent des Dervallières

Le 15 août, la messe est célébrée à 10h30 dans cette église

Posté par ParoisseMCallo44 à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 juillet 2018

Homélie de Mgr. James le 15 juillet 2018

HOMÉLIE DE MGR JAMES À ST-LAURENT DES DERVALLIÈRES le 15/07/2018

 

 

Écouter l'homélie

Chers amis c’est le temps des vacances et sans doute certains des enfants de vos familles ou de vos proches, partent en camp, partent en colonie et avant de partir il faut remplir les sacs, il faut faire les valises, alors les parents, parfois même les grands parents insistent : surtout n’oublie pas quelque chose pour la pluie, as-tu pensé à ton pull, n’oublie pas la brosse à dents. Nous connaissons cela, il arrive que la liste des choses à ne pas oublier est souvent longue, c’est ainsi que les sacs se remplissent et deviennent trop lourd.

Voilà que l’évangile, lui, nous parle

Les bagages sont allégés, ne prenez pas de vêtement de rechange, avouez que c’est étrange et un peu plus loin, si on ne vous accueille pas, secouez la poussière de vos pieds. Avouez que c’est bizarre. Alors est-ce que ces vieux textes nous concernent, je le crois vraiment. Je crois vraiment que ces vieux textes parlent de notre mission aux Dervallières, à Nantes, aujourd’hui, parce qu’aujourd’hui, nous tous, nous sommes envoyés dans nos quartiers et nous recevons du seigneur des consignes. J’en relèverai trois. Oui, d’abord dans nos quartiers, Jésus va le dire, « allez », et le pape François, vous l’entendez comme moi, le pape François ne fait que répéter ces paroles : « sortez, sortez », il le répète sans arrêt. Nous avons été choisis pour sortir, pour annoncer la bonne nouvelle non pas hier, mais aujourd’hui au début du 21ème s., nous n’avons pas choisi notre époque. C’est celle-là, alors dans ce quartier forcément, je veux penser à ceux qui ont entendu, avant nous, la Parole de Dieu, depuis la création de st-Laurent des Dervallières en 1964. Je veux penser à tous ces mouvements AC. qui se sont succédés ici. Je pense aux militants d’aujourd’hui, aux personnes engagées sur la paroisse ou dans les associations de quartier, je pense à vous tous qui êtes là.  Seulement voilà, je viens en un moment difficile et peut-être que certains se disent vraiment c’est trop dur, c’est trop dur, c’est trop exigent.

Les événements récents découragent et inquiètent certains. Est-ce que ce que nous avons fait cette année ou les autres années, est-ce que ce que nous avons fait était utile ? Nous serions-nous trompés ? C’est normal que cela nous vienne à l’esprit. Et quand nous sommes troublés dans la foi, qu’est-ce que nous faisons ? Quel doit être notre réflexe ? …retourner à l’Évangile, à la parole de de Jésus. Et la Parole de Jésus, qu’est-ce qu’elle nous dit ? Elle nous confirme, elle nous confirme dans nos missions. On dit des apôtres, ils expulsaient des démons, ils faisaient des onctions d’huile et les guérissaient. Dit autrement, les amis de Jésus de tous les temps comme d’aujourd’hui, les amis de Jésus, qu’est-ce qu’ils font ? Ils remettent debout, ils relèvent, ils guérissent, ils libèrent. C’est ce que vous faites, c’est ce que vous faites.  En écoutant des personnes du quartier vous pouvez chasser les démons du désespoir, de la haine ou de la vengeance.

Par votre présence, pas nécessairement par des discours, par votre présence, par votre attention, par votre amitié, vous guérissez des cœurs brisés par ce qui s’est passé, et de cela, je vous remercie, de cela, je rends grâce. O bien sûr, ça ne fait pas la une des journaux ni du journal TV. Pourtant c’est là, l’essentiel. Ce sont les gestes d’amitié tissée au quotidien et nous osons croire à cause de notre foi, nous osons croire que ces gestes sont plus forts que la haine, sont plus forts que la violence destructrice. Mais je le sais, ce n’est pas facile de poser ces gestes-là. Il faut décider de les poser, il faut choisir de poser ces gestes-là. Je n’oublie pas ce petit récit qui m’avait été donné par un indou et que j’ai souvent cité dans le diocèse à des moments difficiles : un jour, un vieil indien explique à son petit-fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup qui est en nous représente la sérénité, l’amour, le respect, la paix. Et le deuxième loup représente la peur, l’avidité, la haine. Alors, le petit fils demande à son papy : lequel des deux loups va-t-il gagner. Et le grand père répond : celui que l’on nourrit, celui que l’on nourrit.

En étant là, en étant fraternel, en manifestant des gestes d’amitiés, vous avez choisi de nourrir le loup de la paix, de l’amitié, de la bienveillance, vous avez choisi de favoriser la bonne entente et le Seigneur nous encourage, vous encourage dans ce sens-là. Alors il vous donne trois petites consignes et je termine par là.

La première consigne, il dit : allez deux par deux, dit autrement, notre mission n’est jamais seule, jamais seule, jamais seule, deux par deux pour vivre l’amour fraternel, pour nous soutenir les uns les autres. Chers amis, plusieurs d’entre nous vont regarder la TV cet après-midi, ne dit-on pas de notre équipe de foot, a un bel esprit d’équipe, si, si, si, un bel esprit d’équipe. Je ne connais pas bien, mais c’est ce qu’on m’a dit. Alors développons cet esprit d’équipe entre nous, c’est pour cela que j’ai souhaité que dans le diocèse on développe ces équipes fraternelles de foi. En effet, dans nos vies il y a toujours ces moments difficiles, nous les connaissons tous, et justement, quand on n’en peut plus, lorsqu’on fait partie d’une équipe, quelle qu’elle soit, l’autre nous encourage et nous soutient

Deuxième petite consigne : n’emportez que le strict nécessaire, n’ayez ni pain, ni sac, ni pièce de monnaie, ne prenez qu’un bâton, des sandales au pied. Qu’est-ce que ça veut dire ? De la simplicité… C’est-à-dire, regardons ce que sont ces apôtres. Les apôtres sont des hommes aux mains nues, sans prestige humain et ils ne portent pas avec eux leur bibliothèque pour répondre aux questions qui vont leur être posées, ils n’ont pas d’autre appui que leur confiance dans le Seigneur. C’est très important de nous rappeler qui étaient ces apôtres, parce que nous avons l’impression que ça nous dépasse, que c’est trop fort pour nous. Mais est-ce que c’était des hommes à la stature internationale ? Est-ce que c’était des hommes du cac 40 ? Est-ce que c’était des hommes qui avaient une fortune personnelle ? non, non, rien de tout cela, c’était des hommes ordinaires, comme nous, comme vous et pourtant par eux, l’Évangile va être annoncé. Où ont-ils puisé la force pour le vivre. Ils ont l’assurance que le Seigneur est avec eux. Ils ont l’assurance qu’ils ne sont pas seuls, que Jésus marche à leur côté. N’est-ce pas l’expérience que nous faisons dans nos missions ? J’ai encore entendu, il y a quelques jours, une dame qui a accepté de faire partie du service évangélique des malades. Elle m’a dit, elle aussi, elle tremblait quand elle avait à aller voir une personne âgée, une personne malade : on peut se dire, qu’est-ce que je vais lui dire ? Comment vais-je être accueillie.Et elle me disait, ça m’a été donné, ça m’a été donné

Enfin troisième consigne : ne vous laissez pas impressionner par la persécution, c’est ce que dit l’Évangile, dit autrement ne nous étonnons pas, ne nous étonnons pas nous chrétiens, les critiques sont inévitables, depuis le début, ça toujours été comme ça. Dans nos missions, il y aura toujours des remarques, des oppositions, des critiques, des refus, comment vivre cela. L’Évangile nous dit, là où on refuse de vous accueillir, partez ailleurs. Qu’est-ce que ça veut dire, secouez la poussière de vos pieds, qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce que ça veut dire méprisez les ? Puisqu’ils ne vous accueillent pas, que c’est de la violence puisqu’ils ne vous accueillent pas, qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce que ça veut dire cela dans l’Évangile, assurément non. Ca veut dire : nous respectons votre liberté même si vous ne nous accueillez pas Nous secouons la poussière de nos pieds, c’est-à-dire que nous ne voulons rien prendre contre votre gré. Je vous le dis, la tentation est grande de chercher à vivre des oppositions religieuses alors nous chrétiens nous choisissons l’attitude de Jésus : une cause religieuse ne se défend que par le dialogue, la rencontre de l’autre, nous avons choisi cela à cause de Jésus. Plus que jamais, nous voulons protéger la fraternité, la paix pour la justice et nous ne voulons pas nous laisser gagner par la peur de l’autre. Ca été l’attitude des moines de Tibbirine. Deux d’entre eux sont originaires de notre département, Célestin Ringeard qui a commencé son ministère à côté d’ici avant de partir à Tibbirine, Michel Fleury.  Ils vont être béatifiés l’un et l’autre. Je vous propose de les prier tous les deux pour que la même paix qu’ils ont vécue à Tibbirine soit dans nos cœur à nous ici à Nantes. Alors à la suite de Jésus, à la suite des apôtres, nous rendons grâce pour les mêmes choses que nous vivons ici. Essayons de nous rappeler une seule chose, une seule rencontre, un seul échange où nous avons vécu vraiment l’amitié, la paix, l’Évangile. Faisons remonter à notre mémoire ce moment-là, un seul, qui nous fait tenir dans « l’enfant » Jésus.

messe 15juillet4

messe 15juillet5

messe 15juillet7

messe 15juillet92

Posté par ParoisseMCallo44 à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La paroisse et la bibliothèque

dervallière livresLa paroisse Marcel Callo a retenu comme projet de donner des livres (adultes, enfants en très bon état) à la bibliothèque des Dervallières pour participer, selon nos moyens, à la reconstitution d'un stock suffisant pour son fonctionnement.

Après vérifications auprès des services compétents, la bibliothèque ne fonctionne pas actuellement par manque d'espace visible, par manque de livres...

Nous pouvons toutefois mettre de côté, chez nous,  les livres que nous pourrions donner à cette structure dès que nous aurons les informations suffisantes.

 

 

 

Posté par ParoisseMCallo44 à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2018

La paroisse et la bibliothèque

dervallière livres

Pendant le partage de paroles le dimanche 8 juillet :

Un  appel au don de livres a fait l'objet d'une proposition de la paroisse pour soutenir la reconstruction de la bibliothèque.

Il s'agit de livres en très bon état pour adultes et jeunes

(pas de BD si vous n'avez pas toute la collection, ni de magazine)

Dès maintenant, nous pouvons réserver chez nous les livres que nous pourrions donner lors d'une collecte qui pourrait être organisée en septembre.

 

 

 

 

Posté par ParoisseMCallo44 à 11:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2018

Partage de paroles dimanche 8 juillet

dervalliere blogPour faire suite à la messe pendant laquelle les événements récents ont été évoqués afin de les porter dans notre prière,  Roger Nicol, a invité les membres de l'assemblée paroissiale à prendre un temps de partage de paroles sur ces événements qui ont marqué notre quartier. Nous nous sommes retrouvés dans une salle de l'église Saint-Laurent.

Un homme est mort, des personnes ont perdu leur emploi à cause de la destruction de leur lieu de travail ; la paroisse Marcel-Callo est présente à toutes ces situations.

Nous sommes invités à écouter ce qui se passe dans notre quartier, à donner un peu de notre temps et de nos compétences dans les actions qui peuvent se mettre en place pour la reconstruction. Notre paroisse est partie prenante de tout ce qui peut être fait pour  "vivre ensemble". "Nous rebondirons" disait un président.

Bernard disait en début de messe : "Que dans cette église St-Laurent des Dervallières intimement liée au quartier, nous soyons en communion avec les habitants... Qu'ils gardent l'énergie pour continuer à y vivre, à y travailler"

Posté par ParoisseMCallo44 à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2018

Construisons la paix

NOEL DE PAIX 5 JUILLETNous nous rappelons les messages de paix que nous avons écrits sur les ailes de la Colombe lors du dernier Noël que nous avons célébré ensemble.

Aujourd'hui, nous aimons de nouveau nous souhaiter cette paix pour nous, pour nos familles, pour le quartier dans lequel nous sommes enracinés. ; cette paix qui nous est tellement précieuse pour vivre, travailler et construire ensemble notre présent et notre avenir à tous.

À chaque Eucharistie, nous renouvelons notre demande de paix à celui qui est lui-même la Paix, le Christ mort et ressuscité ; nous le faisons encore avec un peu plus de conviction. Anne et Roger

 

Posté par ParoisseMCallo44 à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]